Close

Zoom assiette: Manger contre l’hypertension  

Vous nous l’accorderez, manger est une activité nécessaire, mais c’est surtout agréable… en théorie. Si vous souffrez d’hypertension artérielle et travaillez actuellement à réduire votre consommation de sel (bravo!), vous avez peut-être perdu le plaisir de manger car chaque repas apporte son lot de questions ( quels aliments sont autorisés ? en quelles quantités ? …).

 

Bien que nécessaire, cet ajustement n’est pas toujours évident et peut donner l’impression que le goût a déserté votre assiette en même temps que le sel qu’il vous faut laisser de côté.

Plutôt que de vous concentrer sur les restrictions que vous avez désormais, pourquoi ne pas vous ouvrir à de nouvelles possibilités ?

Nous vous proposons de poser un regard neuf sur trois ingrédients destinés à améliorer la saveur de vos plats et à stabiliser votre tension artérielle.

1. L’ail

En tête de notre sélection, l’ail. Célébré pour sa capacité à diminuer le taux de cholestérol, à booster les défenses immunitaires, et pour ses propriétés bactéricides, l’ail est également un excellent moyen de lutter contre l’hypertension modérée. En effet, il facilite la dilatation des vaisseaux sanguins, diminuant ainsi la pression artérielle.

2. Le Curcuma

Vous en avez assez des repas insipides ? Essayez donc le curcuma! Avec sa teinte dorée, cet épice apportera de la couleur à vos plats dont elle viendra rehausser le goût sans besoin d’utiliser du sel. En plus de ses qualités gustatives, le curcuma contient une substance active, la curcumine, auquel il doit sa couleur et sa capacité à faciliter la dilatation des vaisseaux sanguins.

3. Le Gingembre

Tout comme l’ail et le curcuma, le gingembre contient des substances permettant de relaxer les vaisseaux sanguins, diminuant ainsi l’effort fourni par le coeur pour propulser le sang à l’intérieur de ceux-ci. On attribue également à cet ingrédient des propriétés anti-inflammatoires. A consommer haché, émincé ou encore écrasé, il s’intègre sans problèmes dans la préparation de plats et de certaines boissons.

Si vous envisagez de compléter votre traitement par la consommation régulière des aliments ci-dessus, n’hésitez pas à discuter avec votre médecin des interactions possibles avec vos médicaments et à définir avec lui les doses adaptées.

 

Pour que manger sainement (re)devienne un plaisir, Susu vous invite à découvrir l’alimentation autrement et partage plein d’astuces santé destinées à vous réconcilier avec votre assiette et à vous faire du bien.

 

N’oubliez pas, bien manger c’est déjà se soigner; alors bon appétit !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Découvrez aussi…

Comment dit-on chez vous ?

Comment dit-on chez vous ? Dans plusieurs pays d’Afrique francophone la langue de Molière se parle de façon… différente. Non, ce n’est pas une question

Voir plus >

Me contacter