Close

Point santé : prendre soin de soi au mois de juin

Chez Susu, nous nous préoccupons des soucis de santé de vos proches en Afrique, mais aussi des vôtres. Il y a de grandes chances pour que vous ayez, en tant que membre de la diaspora vivant en France, été confrontés aux soucis occasionnés par les changements de saisons et bien qu’on n’en parle que rarement, les allergies, ça nous affecte aussi.

D’ailleurs c’est à se demander s’il existe autant d’allergènes en Afrique et comment nous les traitons au pays.

 

Quoiqu’il en soit, certains gestes de prévention peuvent s’appliquer qu’on soit en Afrique ou en Europe. À la recherche de quelques astuces pour vous aider à mieux naviguer cette saison ? Susu vous dit tout !

Comment se manifestent les allergies ?

Arrivé sur la pointe des pieds, le printemps tant désiré s’est officiellement installé. Durant cet interlude de douceur entre hiver et canicule estivale, Dame nature nous offre un show haut en couleurs : arbres au feuillage fourni, fleurs aux couleurs vives, etc. …

Cependant, si vous souffrez d’allergies, le printemps n’a absolument rien de poétique. Persécutés par le pollen à l’extérieur, vous ne pouvez trouver répit à l’intérieur car là aussi, les allergènes ne manquent pas.

Environs 30 à 40 % de la population mondiale serait concernée par les allergies alimentaires et autres. Plusieurs personnes ignorent qu’elles sont allergiques car la plupart des symptômes sont assez communs. Voici quelques indices qui vous permettront de savoir si c’est votre cas :

Quelles sont les causes des allergies ?

Le risque de développer des allergies va de 33 % si l’un des parents est atteint, à 70 % si les deux parents sont atteints. Ceci étant, plusieurs éléments environnementaux peuvent causer des réactions allergiques. En voici quelques-uns :

Alors que faire ?

Si pour certains d’entre vous un traitement médical est nécessaire, quelques gestes simples pour vous aider à mieux gérer les allergies :

 

1. Nettoyez, balayez, astiquez pour débarrasser votre intérieur des polluants

Avant d’essayer la dernière solution miracle, si vous commenciez par faire la guerre à la poussière, votre ennemi public N°1 ? En plus de vous permettre de faire un peu d’exercice, le grand nettoyage de printemps est l’occasion débarrasser vos placards de produits d’entretien, cosmétiques, ou médicaments inutilisés. Aérez, passez l’aspirateur à fond et profitez-en pour changer linge de maison et la literie, habitats préférés des acariens.

 

2. Lavez-vous régulièrement les mains

Et pour ne pas faire de jaloux n’oubliez pas le nez (à l’aide d’une solution saline par exemple), ainsi que le visage et les yeux.

 

3. Roulez les vitres fermées lorsque vous êtes en voiture

Eh oui ! Rien de mieux pour faire du covoiturage avec les particules de pollen qui s’invitent dans l’habitacle durant le trajet.

 

4. Portez des lunettes de soleil

Vous protégerez ainsi vos yeux non seulement du soleil, mais également du pollen et des autres particules allergènes.

 

5. Évitez de sortir pendant les périodes où l’air est particulièrement humide

Sachant qu’avant ou après un orage, l’air est particulièrement riche en pollens.


6. Pensez à laver (ou à rincer) vos cheveux après une journée en plein air

Autrement, le pollen déposé sur votre oreiller se fera une joie de venir titiller vos voies respiratoires.

Profiter du printemps c’est possible en limitant l’exposition aux agents responsables de vos allergies. Avec un traitement adapté et quelques conseils pratiques, plus besoin de retenir votre souffle, ou d’aller vous terrer dans une cave pendant les prochaines semaines.

 

À très vite pour un nouveau Point Santé avec Susu !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Découvrez aussi…

Comment dit-on chez vous ?

Comment dit-on chez vous ? Dans plusieurs pays d’Afrique francophone la langue de Molière se parle de façon… différente. Non, ce n’est pas une question

Voir plus >

Me contacter